Accueil Conférences Visiter Exposer Presse Partenaires Contact

natpro © Anne  Bonhiver

de Nature & Progrès

Vers un label « nourri sans OGM » pour les productions d’origine animale

13 h à 14 h 50 - {Salle 3}

Alors qu’environ 99% des plantes génétiquement modifiées par transgénèse sont des OGM-pesticides conçus pour tolérer ou produire des pesticides qu’ils accumulent dans leurs cellules, nous parlerons des impacts sanitaires sur l’homme et l’animal d’élevage d’OGM-pesticides tolérant le Roundup, du Glyphosate et du Roundup, pesticide le plus vendu au monde. Nous montrerons la présence du Glyphosate dans les tissus des animaux que nous consommons et dans l’urine humaine.

Aujourd’hui la très grande majorité des OGM importés en Europe sont destinés à l’alimentation animale et la législation européenne  relative à l’étiquetage des denrées alimentaires contenant des OGM ne prévoit pas de label  pour les produits provenant d’animaux qui ont été nourris aux OGM. Pourtant, le citoyen doit pouvoir accepter ou non le recours à des OGM pour la production de ses  viandes, volailles, poissons, œufs, lait,…. A cet effet un étiquetage volontaire « nourri sans OGM » a été instauré dans certains pays voisins. Ces labels seront décrits. Leurs facteurs de succès analysés en vue de l’instauration d’un tel étiquetage en Belgique.

Orateur : Par Catherine Wattiez et Arnaud Apoteker

Nature & Progrès Belgique
rue de Dave 520 5100 Jambes

www.natpro.be

Retour au programme de dimanche